Maëlys REBUTTINI est artiste plasticienne et performeuse en mouvement autour des écritures scénique et chorégraphique.

Née en 1991. Elle vit et travaille en France.

Elle est d’abord formée à l’ESAAix (école supérieure d’art d’Aix en Provence) où elle explore et développe un travail autour de l’image : photographique, vidéo, scénographique ainsi que divers moyens d’impressions et d’éditions; Et de la performance où elle travaille le mouvement, l’action, et la -mise en scène/corps -.
En 2015, elle co-fonde Sous-titre, un lieu de recherches, d’expérimentation et de monstration à Arles où elle y co-développe performances, interventions immersives et expositions photographiques en tant qu’artiste chercheuse et commissaire d’exposition.

Maëlys aime intervenir dans divers contextes et espaces; elle travaille entre la scène, l’espace public quel qu’il soit et les espaces d’expositions. Son appétence pour les espaces non dédiés s’est matérialisée par des expéditions en milieux naturels : immersion en forêt à la cime des arbres, promenade-théâtre en paysage, créations lumineuses et interactives à l’échelle d’une station de ski. Mais aussi par des interventions plus intimes dans des espaces d’expositions avec des installations et des performance, ou au sous-sol dans un parking sous terrain pour un dispositif immersif.
En 2017, elle désire déjouer la catégorisation des lieux et des pratiques et entre à la FAI-AR. Elle y découvre notamment la puissance et l’étendue du théâtre qu’elle explore dans son travail depuis. Notamment dans l’écriture et la mise en scène de -HIATUS- pièce pour 3 corps et un paysage en lisière, ainsi qu’avec son binôme avec POLIPUS POLIPUS pour -Et les vies élastiques- et son duo avec Trecy Afonso pour -Celles qui- (titre provisoire) dans lesquels elle a la liberté de réunir et d’assembler tous ses acquis et sensibilités sans limite et distinction de médium et de surface de monstration.

En 2020, elle crée la compagnie VAGUE pour accueillir tous les projets en cours, réalisés ou en devenir dont elle fait partie (à l’initiative, collectif, binôme ou seule);
En parallèle, elle continue son travail en rapport à l’image; elle travaille en tant qu’assistante ou chef opératrice pour des projets cinématographiques.