top of page
press to zoom
press to zoom
press to zoom

-Celles qui rigolent existent-

Début du mouvement -2016-
Reprise et continuité -2021-
​​

Quoi : recherche gestuelle, sonore et théâtrale.

lien vidéo 1

lien vidéo 2

-Celles qui rigolent existent- est un spectacle où se mêle écritures chorégraphiques, théâtrales, visuelles et sonores.


-Celles qui rigolent existent- est une rencontre entre deux corps engagés qui traversent des états, se rencontrent, s’entrechoquent, s’entraînent, s’abandonnent, se rattrapent. Deux corps qui évoluent entre vulnérabilité et puissance, qui endurent la répétition et l’épuisement.


On est Trécy Afonso et Maëlys Rebuttini, on est en 2022, on est née dans les années 90. On compose avec deux corps assignés femmes et on se demande ce que ça engage et ce que ça suppose dans notre environnement social occidental.
Comment conscientiser et faire exister nos réels désirs, ceux qui nous appartiennent, à nous ?

C'est un cri, une tempête physique, un slow en chute, des états troubles.

 

« (...) peut-être un langage non verbal, frisant la folie, le murmure du sang dans les veines, le chuintement de l’eau qui reflue, mais un langage malgré tout.»  Dalva, Jim Harrison

Recherche gestuelle, sonore et théâtrale.

Trécy Afonso et Maëlys Rebuttini

Soutiens, partenaires, accompagnement, accueil/

La Déviation/ Le 3bisf/ 

Pied d'Aulun/

bottom of page